lundi 27 juillet 2009

On ne rentre pas comme on veut en Chine !

L'autre jour, je suis allé au Service Visas du Consulat de Chine. Quelle chance, il y en a un à Strasbourg !
A Strasbourg, vous vous rendez compte ?!

Il me faut un visa chinois, puisque rappelons-le, je ne suis qu'à 2 kilomètres de la Chine.
Alors, autant en profiter pour découvrir le pays de la Grande Muraille, du riz et... de tout le reste.

Malheureusement, même muni de toute la paperasse officielle que je possède, impossible d'obtenir un visa chinois ici.
On me l'a dit et répété plusieurs fois d'ailleurs, sans justificatif de voyage du genre billet d'avion ou réservations d'hôtels ( Réservations d'hôtels ?! Ah bin oui, c'est pour pouvoir nous suivre partout où nous allons. Aucune liberté sur le sol chinois, donc... Ca fait plaisir... ), sans les coordonnées ainsi que les cartes d'identité des gens avec lesquels je pars, je n'ai pas le droit au joli visa chinois.

Donc, pour avoir une chance de voyager et de découvrir la Chine, je devrai faire toutes les démarches à Taiwan, avec ma famille d'accueil. Peut-être un tantinet plus compliqué...


J'ai découvert, lors de mon périple pour obtenir le visa, que les chinois parlait fort. Très fort.
Tant et si bien qu'aucune information donnée à l'accueil ne peut rester secrète. Cela regarde-t-il les autres quand et pourquoi je veux aller en Chine ?? Surement pas ! Et pourtant, ça ne gène pas le personnel du consulat.

Ainsi, j'ai appris qu'un homme est père de deux jumelles qui ne se ressemblent pas, qu'il allait probablement en Chine pour "agrandir la famille" ( ce sont les mots de la secrétaire du consulat ), et que l'enfant adopté est probablement une fille. Intéressant.

Et puisqu'il y avait une demi-douzaine de personnes avant moi, je connais la raison ou les circonstances de voyage du même nombre.

Et donc, après une bonne heure à attendre patiemment sur une banquette quelque peu inconfortable, le refus de la secrétaire ( je ne trouve pas le mot exact définissant son job ), je m'en suis allé par les verts sentiers strabourgeois.
Pas très verts, et ça ressemblait pas vraiment à des sentiers, d'ailleurs.

7 commentaires:

nane a dit…

eh ben, si je comprends bien, il te faudra protéger les oreilles si tu ne veux pas rentrer sourd, héhé!

si la banquette était inconfortable, au moins tu ne t'es pas ennuyé, le temps passe plus vite quand on a des histoires à entendre, non?

nane

Thomas a dit…

Nouveau commentaire d'un nouveau lecteur ?

Nane... Qui es-tu ?


C'est vrai que le temps passe plus vite lorsque l'on a quelque chose à écouter.

Mais en plus, y'avait la télé !

Branchée sur... Tfou !
( C'était d'ailleurs l'heure de Totally Spies )

Antoine S a dit…

MDR tu vas me manquer mais est-ce que Strasbourg te manquera ? J'espère un peu xD

Thomas a dit…

Ah bin c'est pas trop tôt poto !!

J'attendais un petit commentaire de toi !

Je pense que Strasbourg me manquera (un tout petit peu) quand même...
Toi, tu me manqueras beaucoup par contre !

Hugo S a dit…

ah et les BD de Tymch comme ça va lui manqueeeeeeeer (a)

Anonyme a dit…

J'espère que tu trouveras une solution pour partir en Chine. Savoir que celle-ci est à 2km de chez toi et de ne pas pouvoir y aller doit être frustrant !

Thomas a dit…

Ce n'est meme pas encore sur, que je puisse.
En attente de reponse du cote chinois...